Mon vêtement est abîmé – que faire ?

Dans ce cas, allez sur ce portail, remplissez le formulaire et on vous proposera une des solutions suivantes.


Premier cas : on estime que c’est une usure anormale et que c’est de notre faute.

S’il est possible de réparer votre vêtement, on vous rembourse les frais de retouche par un professionnel près de chez vous. Au cas où votre vêtement ne serait pas réparable, on vous proposera un échange ou un remboursement. Bref, c'est une sorte de "garantie".

Les cas concernés sont les suivants (liste non exhaustive) :

  • N’importe quel défaut constaté à réception du produit : tache, trou dans le tissu, couture déchirée, bouton détaché,…
  • Déchirure des coutures moins d’un an après votre achat (exemples : vous avez enfilé votre pull et il s’est déchiré à l’aisselle, votre pantalon s’est ouvert à l’entrejambe quand vous vous êtes assis, etc.)
  • Décoloration inhabituelle moins d’un an après votre achat (exemples : votre t-shirt noir a rosi, votre bermuda gris est devenu rouille au soleil, etc.)
  • Des trous se sont formés à force des frottements moins d’un an après votre achat : un trou sous vos chaussettes, un trou au coude sur votre pull…
  • Un élément de votre produit s’est décroché moins d’un an après votre achat : la vis de votre ceinture s’est dévissée, l’embout d’un lacet de baskets ou d’un cordon de hoodie s’est détaché…

Deuxième cas : on estime que ce n’est pas de notre faute ou que ça correspond à de l’usure normale. 

Dans ce cas, on ne peut pas vous payer les frais de retouche éventuels ni vous proposer un échange. Mais on a pas mal de solutions à vous pour que vous puissiez continuer à porter votre vêtement.

Les cas concernés sont les suivants (liste non exhaustive) :

  • Vous avez fait une tache : ça arrive, mais la plupart des taches peuvent partir avec un peu de savoir-faire et d’huile de coude ! Le K2R ou le savon de Marseille viennent à bout d’à peu près tout (plus d'informations dans cet article que nous avons rédigé pour vous).
  • Vous avez fait un accroc et il y un trou ou un fil qui dépasse : ça peut malheureusement arriver. Sachez que n’importe quel bon retoucheur saura vous réparer ça.
  • Le zip est cassé : nos zips sont tous de la marque YKK, la plus solide sur le marché. Malheureusement, aucun zip n’est éternel, on vous laisse aller voir votre cordonnier pour voir s’il peut réparer ça.
  • Votre vêtement s'est troué plus d'un an après votre achat (typiquement aux coudes pour un haut à manches longues ou à l'entrejambe pour un pantalon). Si vous avez un trou sur les coudes d'un haut à manches longues, vous pouvez bien sûr demander à votre retoucheur préféré de poser des coudières. Si vous avez un trou à l'entrejambe d'un pantalon, habituellement les ateliers de retouche le réparent en cousant un patch de tissu d'une couleur similaire à l'intérieur. C'est plutôt discret pour un jeans car la couleur n'est pas totalement unie, mais ça risque d'être un peu plus visible sur un chino, et ça coûte en général entre 10 et 20€.
  • Les poches de votre jeans ou de votre chino sont élimées : les tissus qu’on a choisis sont déjà résistants à l’abrasion, mais un jour ou l’autre, à cause du frottement répété de vos mains, le haut des poches finira par s’élimer. Le mieux reste de l'accepter, mais si vous voulez quelque chose de plus propre, vous pouvez demander à votre retoucheur préféré de faire une couture zigzag comme sur cette photo.
  • Votre vêtement s’est légèrement détendu, notamment aux manches : on vous explique sur cette page comment resserrer facilement les manches des pulls avec un simple fer à repasser.
  • Votre vêtement bouloche sur les zones de frottement : c’est normal pour les vêtements en laine... Enlevez-les de temps en temps avec un bon vieux rasoir ou avec un rasoir électrique anti-bouloches, elles finiront par ne plus réapparaître. Et pour vos chaussettes en laine, on vous a même fait un tuto spécial ici.
  • Votre vêtement clair a jauni ou a des traces de transpiration (c’est inéluctable). S'il est de couleur blanche, on vous explique sur cette page comment le reblanchir avec un produit magique : le percarbonate de soude.
  • La couleur de votre vêtement est passée. Les teintures qu’on utilise sont de très bonne qualité, mais aucune n’est éternelle : un jour ou l’autre, à cause du lavage, des frottements et des UVs, la couleur de vos vêtements va passer. On ne peut rien y faire, à part vous conseiller de les reteindre si vous êtes motivé (e) : on vous explique dans cet article comment faire.
  • Votre vêtement a un peu rétréci : nous pré-lavons nos vêtements pour qu’ils rétrécissent le moins possible quand vous les passerez à la machine, mais nous ne pouvons pas empêcher un léger rétrécissement résiduel (max 2 ou 3%). Sur les vêtements en maille 100% coton comme les sweats ou les t-shirts, il y a un phénomène inévitable - au fur et à mesure des ports, ils s'élargissent et rétrécissent en hauteur. 
  • Un bouton s’est détaché plus d'un mois après votre achat : voici un tuto bien foutu pour apprendre à le recoudre. Et si vous l’avez perdu, nos boutons sont assez standard et vous en trouverez facilement dans le commerce.
  • Vous voyez de légères traces ou “marbrures” sur votre jean ou chino (comme sur cette photo). Comme le tissu de nos pantalons est assez rigide, des plis peuvent se former au lavage et avec la couleur peut légèrement partir avec les frottements contre le tambour de la machine. Pour rattraper ça, deux options : faire d'autres lavages qui vont légèrement déteindre le reste du pantalon et atténuer le contraste des traces, ou employer les grands moyens et reteindre le pantalon : on vous explique comment faire sur cette page. Pour la prochaine fois, sachez que le meilleur moyen est préventif : il faut 1- laver sur l'envers 2- ne pas trop charger la machine à laver 3- utiliser de la lessive liquide plutôt qu'en poudre.
  • L'une des coutures de votre vêtement est irrégulière : la couture est un travail minutieux réalisé à la main, il est normal qu'elles ne soient pas totalement droites. Nous pourrions exiger des finitions plus “parfaites” de la part des couturières qui cousent nos vêtements, mais cela supposerait plus de temps passé sur chaque produit... et nous devrions pratiquer les tarifs qui vont avec (ce que fait l’industrie du luxe par exemple). Si cela vous gêne et que vous n'avez pas encore porté votre vêtement, vous pouvez nous le renvoyer via notre portail de retours pour demander un remboursement.